6 février 2011

Les objets de la maison

"A peu près en même temps qu'ils entrent dans la phase d'assimilation rapide des mots, les enfants apprennent que les objets sont classables en catégories." Alison Gopnik, Andrew Meltzoff et Patricia Kuhl, Comment pensent les bébés ?

Au cours de sa deuxième année (par exemple), bien qu'il ne soit en général pas capable de tous les restituer, un enfant assimile plusieurs centaines de mots. C'est dire s'il est important de lui offrir un vocabulaire riche et précis !

Selon la pédagogie Montessori, il est préférable que l'enfant apprenne le nom des choses à partir de vrais objets, qu'il puisse manipuler.
Leur représentation dans des livres, imagiers par exemple, ou sur des cartes est donc introduite plutôt dans un second temps.
De plus, afin de l'aider à organiser ses connaissances, à "catégoriser", il est intéressant de présenter les objets par thèmes : objets de la cuisine, légumes, figurines d'animaux (à défaut d'animaux vivants...), etc.

Voici un petit jeu que je fais beaucoup en ce moment avec Alexandre :

Je mets une série d'objets dans un grand sac, ce qui attise sa curiosité et lui offre le plaisir de la découverte. Il y a peu d'objets (une dizaine), certains qu'il connait déjà bien et d'autres qu'il connait moins.


Il sort les objets un à un, et je les nomme pour lui.

Ici, des objets de la salle de bains

Nous les disposons sur un tapis et il est libre de les manipuler tant qu'il le souhaite (de les remettre dans le sac, de les ressortir... aussi).
S'il en fait la demande, je lui redonne les noms de certains objets.


Je lui demande ensuite de me montrer, ou de me donner, un objet précis.

"Peux-tu me donner la couche ?"

Lorsque son intérêt retombe, je lui propose de remettre tous les objets dans le sac.


Note : Si l'enfant en est capable, on peut bien sûr, dans un troisième temps, lui montrer un objet et lui en demander le nom.

Une activité toute simple, amusante, et déclinable à l'infini !

8 commentaires:

  1. Bonjour,
    j'ai une fille de 4 ans 3mois, et un garçon de 23 mois. Pour chacun d'eux, je me lance dans les activités type Montessori. Or régulièrement, ma fille me dit "je ne veux plus." Et à la demande "pourquoi?", me répond "c'est trop long". Sachant qu'elle n'a commencé l'activité que depuis 5 min... Cela vous arrive-t-il? Et dans ce cas, comment réagissez-vous? Pour ma part, je suis -pour l'instant- déçue, et aussi un peu inquiète de voir qu'elle ne persévère pas dans une activité, pour peu qu'elle n'y arrive pas tout de suite ou que l'activité dure un peu.
    Pour information: ma fille va à la maternelle "classique", et dès son retour à la maison, est très en demande "d'ateliers"/"activités". Mais je ne sais vraiment pas si je devrais insister lorsqu'elle énonce son désir d'abandonner, car souvent, elle demande une autre activité immédiatement (comme si j'en avais 50 disponibles... j'ai déjà bien "du mal" à en proposer une!)
    Désolée pour le pavé.
    Merci
    Bénédicte

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Bénédicte,

    Aucun problème pour le "pavé". ;-)

    Emma abandonne rapidement certaines activités, oui, mais n'exprime pas la raison de façon aussi précise : "c'est trop long". Je la laisse faire à sa guise, il n'est pas question pour moi de la forcer. ;-)
    Tout au plus vais-je lui dire, si je vois que c'est la difficulté qui l'a découragée : "Moi, je trouve que tu te débrouilles bien" ou "C'est un travail difficile, je suis certaine que tu y arriveras en t'entraînant"...
    Je trouve compliqué de trouver des activités qui répondent précisément aux besoins et attentes d'un enfant. C'est pourquoi il me semble très important qu'il ait le choix, car il ira vers ce qui lui "parle".

    Quelques questions et pistes de réflexion :
    Quelles sont les activités que vous proposez à votre fille ?
    Il me semble comprendre que vous les lui donnez "une par une". Serait-il envisageable d'en mettre plusieurs (une dizaine, peut-être) à sa disposition ?
    Avez-vous un endroit consacré pour les activités Montessori ?
    Etes-vous présente à ses côtés, et disponible pour elle, lorsqu'elle travaille ?
    Enfin, il est important de se souvenir que le résultat en lui même (la réussite de l'activité) n'a que peu d'importance. Ce que l'enfant développe au travers d'une activité Montessori - surtout en Vie Pratique - c'est avant tout sa capacité de concentration, la précision de ses gestes, le plaisir de travailler... Et cela peut prendre un certain temps.

    Nous pouvons aussi en discuter en privé, si vous préférez : blogaladouce@gmail.com. ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je retiens l'idée de présenter les objets par catégorie dans un chaque
    je pense que cela doit être très intéressant pour l'enfant de voir un univers

    RépondreSupprimer
  4. assmatcoco,
    Cette façon de présenter les objets par catégories respecte le besoin d'ordre et de cohérence des enfants. ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Ton article me parle encore davantage suite à cette semaine!! Merci ENCORE pour le partage!! ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Valérie,
    Il va falloir que tu me racontes tout ça plus en détail... ;-)

    RépondreSupprimer
  7. j'aime beaucoup cette activité qui évolue au fil du temps... j'ai d'abord présenté quelques objets dans la bassine vers 1 an pour faciliter la manipulation et maintenant le sac !
    ils apprécient sortir les objets courants, les nommer (ou essayer), et trier : encore dans ma sélection ! par exemple ils séparent les objets-produits utilisés dans la douche de ceux qui servent au lavabo... du sac salle de bain.
    je suis très surprise par la quantité de mots reconnus à 2 ans !
    quand j'entends autour de moi : tu leur parles trop...

    RépondreSupprimer
  8. Nathalie,
    Nous sommes bien d'accord sur l'intérêt de cette activité.
    ;-)
    Et je pense aussi que, sauf à le "saoûler" de paroles autour de choses qui ne le concernent pas, on ne parle jamais trop à un enfant...

    RépondreSupprimer