21 octobre 2013

Palette

Emma et Alexandre ont grandi. Ce qui les intéresse aujourd'hui dans la peinture, c'est de créer leur propre palette en faisant des mélanges de couleurs.
 
C'est ce que je leur ai proposé cet après-midi, en cadrant bien les choses pour éviter de les mettre en échec face à un gâchis trop important de peinture.
 
Sur une grande table basse protégée par de la toile cirée, j'ai disposé du papier, de l'eau, des pinceaux propres, des coupelles emplies de peinture (les trois couleurs primaires + du blanc et du noir) et une palette vierge :
 
 
Dans chaque coupelle, j'ai glissé un bâtonnet de bois :


J'ai expliqué à Emma et Alexandre comment faire les mélanges, en recueillant de la peinture sur le bâtonnet puis en la laissant s'écouler au-dessus de l'une des alvéoles de la palette (l'idée étant de ne pas souiller les bâtonnets pour conserver la pureté des couleurs dans les coupelles).

Puis j'ai observé.

Premiers essais
 
J'avais prévu une feuille pour chacun, mais Emma et Alexandre ont immédiatement décidé de faire oeuvre commune.

Après concertation, Emma prépare du rouge foncé...

... et Alexandre du bleu clair
 

La palette s'affine




Ils ont créé longtemps (plus d'une heure !), virevoltant autour de la table avec un plaisir évident, peaufinant leurs oeuvres en discutant librement du travail de l'un et de l'autre.



J'ai trouvé cette séance très réussie. L'auto-contrôle est évident puisque le résultat obtenu se trouve sous leurs yeux !

Pour travailler sur les mélanges de couleurs, les notions de clair et foncé, les dégradés..., nous avons beaucoup aimé :

de Pascale Estellon

8 commentaires:

  1. Quel bonheur de lire à nouveau tes billets!

    L'idée du bâtonnet est vraiment très bonne car j'ai souvent ce problème de transvasement de la couleur pure! Merci :)

    RépondreSupprimer
  2. L'idée des bâtonnets est excellente, je vais la copier!
    Ils ont l'air enchantés en effet!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette merveilleuse idée!

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour l'idée !
    Ici, nous avons trouvé l'astuce d'utiliser des seringues à médicaments pour transvaser la peinture (gouache) ; ça marche bien. Depuis peu, nous avons des petits flacons-pipette que je pré-remplis et qui restent à leur disposition. Les mélanges déjà connus (couleurs secondaires) sont également déjà prêts à l'emploi, ce qui leur permet de se limiter à une palette pour peindre, tout en leur laissant la possibilité d'obtenir les nuances ou éclaircissement souhaités.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    J'aime beaucoup la table basse grand format ; la même qu'à l'école, je crois... Si ce n'est pas trop indiscret, peut-on avoir la référence ? -merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Cette table est en fait notre table basse de salon, sur laquelle je mets une toile cirée découpée aux bonnes dimensions lorsque nous faisons des activités potentiellement salissantes.
      Nous avons cette table depuis très longtemps (bien avant la naissance des enfants !).

      Supprimer
  6. Pas mal l'astuce des bâtonnets, merci !

    Comment font-ils pour faire un mélange dans leur palette sans altérer la couleur initiale : ont-ils un bâtonnet utilisé uniquement pour rajouter le jaune dans le bleu ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Comme je l'explique dans le billet, je leur ai montré comment laisser couler la peinture au-dessus de la palette pour ne pas souiller le bâtonnet. ;-)

      Supprimer